Plan 1 jeune 1 solution

Plan 1 jeune 1 solution

La crise sanitaire en 2020 a fortement impacté les jeunes dans leurs recherche d’emploi et de formation. Le Gouvernement a décidé d’intervenir en proposant le plan #1jeune1solution, premier volet du plan de relance économique de la France. Ce plan jeune se décline sous 3 axes. On vous explique tout !

Faciliter l’entrée dans la vie professionnelle

Entre août 2020 et janvier 2021, les entreprises peuvent bénéficier d’une compensation financière de 4000 € pour l’embauche de jeunes de moins de 25 ans. Cette compensation a pour but de couvrir les charges liées au recrutement d’un nouveau salarié pendant un an.

Les entreprises peuvent également bénéficier d’une aide pour accueillir un alternant (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation). Le montant de cette aide peut aller jusqu’à 8000 € en fonction du diplôme préparé et de la durée de formation.

Autre moyen d’acquérir de l’expérience tout en s’engageant pour la société : le Service Civique peut être une alternative pour certains. 100 000 nouvelles missions ont été annoncées pour une durée variable de 4 à 8 mois.

Orienter et former 200 000 jeunes

Près de 100 000 nouvelles formations sont proposées aux jeunes depuis la rentrée 2020 avec un zoom sur les secteurs et métiers d’avenir :

  • Transition écologique
  • Numérique
  • Soin et santé
  • Et tous les secteurs fortement impactés par la crise : tourisme, industrie, agriculture et agroalimentaire…

Un accompagnement plus spécifique sera apporté aux jeunes entre 16 et 18 ans qui ont quitté le système scolaire, pour les aider à construire leur projet professionnel et trouver une formation en adéquation.

Concernant les étudiants, le nombre de places de formation pour poursuivre des études supérieures en CAP et BTS a été augmenté.

Accompagner les jeunes les plus éloignés de l’emploi

Le plan jeune prévoit de renforcer trois dispositifs d’inclusion durable :

  • Le Parcours Emploi Compétences (PEC) qui propose un emploi pour développer des compétences déjà acquises et transférables vers un nouveau poste tout en bénéficiant d’un accompagnement par l’employeur et le service public de l’emploi (Mission Locale, Pôle Emploi).
  • Le Contrat Initiative Emploi (CIE) permet aux employeurs d’embaucher des jeunes dans le cadre du Contrat Unique d’Insertion. Ce dispositif donne une chance aux personnes sans emploi de bénéficier d’une expérience professionnelle tout en étant suivi par un conseiller chargé de son insertion dans le monde du travail.
  • La Garantie Jeunes accompagne les jeunes de manière intensive pendant 1 an, le premier mois se déroulant en collectif pour acquérir les codes de l’entreprise, les techniques de recherche d’emploi et les bonnes pratiques lors d’un entretien d’embauche.
  • Le Parcours d’Accompagnement Contractualisé vers l’Emplois et l’Autonomie (PACEA) est l’accompagnement principal proposé par les Missions Locales pour tous les jeunes qui passent leurs portes. Constitué en différentes phases successives, il permet au jeune, avec l’aide de son conseiller, de fractionner son parcours pour atteindre un but final.

Le plan jeune à la Mission Locale

La Mission Locale est un des acteurs à Vaulx-en-Velin qui peut accompagner les jeunes dans leurs démarches de recherche d’emploi ou de formation. Elle est également habilitée à leurs proposer l’ensemble des aides et dispositifs cités dans cet article.

Les entreprises qui souhaitent recruter sont aussi invitées à prendre contact avec la Mission Locale pour être accompagnées dans les démarches pour bénéficier des aides au recrutement.

Tous les liens de cet article renvoi vers des compléments d’information sur les sites du Gouvernement ou de la Mission Locale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.